Nous appelons action inspiratrice celle qui met les gens en contact direct avec des œuvres remplies de vie et de sens. La création d'un film comme L'homme qui plantait des arbres de Frédéric Back est un parfait exemple d'action inspiratrice. Il n'est pas inutile de rappeler une telle évidence dans un contexte où l'on a tendance à réduire les finalités aux objectifs. Les objectifs sont à la technique ce que les finalités sont à l'art. Or l'action sociale, pour être féconde, doit être un art. Et pour être capable d'un tel art, l'âme doit pouvoir se nourrir des grands chefs-d'œuvre.
 

Fonctionnement du site | Le projet Philia | Citoyenneté et Phlia | Valeurs universelles | Thèmes | ACTIONS SOCIALES | Pour participer